Ma vie, mon ex et autres calamités – de Marie Vareille

Ma vie, mon ex et autres calamités – de Marie Vareille

Ma vie, mon ex et autres calamités

Autoédition (2014)


Ma vie, mon ex et autres calamités – L’histoire :

« Juliette a un amoureux, un appartement, un bon job et trente-et-une paires de chaussures. Mais toutes les bonnes choses ont une fin : du jour au lendemain elle se retrouve célibataire, chômeuse et sans logement !
Elle déprime pendant des jours devant Gossip Girl en engloutissant des kilos de Chococookies. Jusqu’à ce qu’une série de quiproquos rocambolesques la contraigne à affronter sa plus grande terreur, l’avion, et à s’envoler pour les Maldives à la poursuite de son ex et de sa mystérieuse nouvelle copine. Evidemment, là non plus, les choses ne tournent pas comme elle l’avait imaginé. Elle rencontre notamment un jeune homme, certes très beau, mais aussi très désagréable. »


Pourquoi ce livre-là ?

J’avais entendu parler de Marie Vareille à de nombreuses reprises. Pour résumer, je l’ai découverte tout d’abord à travers sa chaîne YouTube « Marie lit en pyjama » (très sympa, d’ailleurs !).

J’ai regardé quelques vidéos (notamment une sur sa vie d’écrivain) et, de fil en aiguille, j’ai fini par acheter son livre Devenir écrivain. Que j’ai trouvé clair et instructif. Et comme ses romans avaient l’air amusants, je me suis dit : « À l’occasion, pourquoi pas ! »

Et puis un jour, dans mon fil Facebook, apparaît un post « Attention aujourd’hui jusqu’à minuit, promo sur Ma vie, mon ex et autres calamités ». L’occasion est là !

Je passe le mot à une copine. On se dit « OK on l’achète tout à l’heure ». Ma copine y pense. Moi, j’oublie. Quand ma copine m’en reparle le lendemain, je vérifie : j’ai bien loupé le coche, la promo est terminée. Tant pis. Je le veux, je le prends quand même*. Pour 2,99 €, mon banquier ne devrait pas décéder tout de suite.
* Ma copine va apprendre cette histoire en même temps que vous, lorsqu’elle lira ce post. Car quand elle m’a demandé le lendemain si j’avais bien acheté le bouquin, honteuse, j’ai répondu oui 😀

Et alors ?

Alors, les ratés ont continué : je me suis retrouvée, par un aprèm tout gris, en PLS sur mon canapé : la gastro avait encore frappé. Du coup, j’ai décidé de lire le roman d’un autoédité, qui poireautait dans ma PAL depuis un moment.

Et résultat, je ne sais pas comment je me suis débrouillée, mais je me suis retrouvée en train de lire le Marie Vareille que je me gardais pour plus tard. J’ai fini par m’en rendre compte au bout d’une bonne heure de lecture, quand je me suis dit : « C’est marrant, ces détails de mode hyper précis pour un livre de mec… » Du coup, comme j’étais captivée par l’histoire, j’ai continué ma lecture et décidé que l’autoédité attendrait encore un peu (il attend toujours, d’ailleurs)…

Ce que j’ai aimé dans Ma vie, mon ex et autres calamités :

  • Les personnages, que j’ai trouvés vraiment attachants (et agaçants, aussi) ;
  • Les titres de chapitres ;
  • L’écriture, dynamique, vivante, et très drôle ;
  • On n’a tellement pas envie de le fermer qu’en deux jours, je l’avais dévoré.

 

Est-ce que je recommanderais ce livre :

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire. Un peu comme quand on se cale, dans son peignoir doudou, sous un plaid, devant une bonne comédie romantique : on sait qu’on va passer un bon moment. Ce livre m’a rappelé aussi mes premiers Sophie Kinsella (comme Les petits secrets d’Emma ou L’Accro du shopping). Ma vie, mon ex et autres calamités aura donc été mon premier Marie Vareille… et je sais déjà que d’autres suivront 🙂

Lire un extrait (cliquez sur la couverture)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *