Hortense – de Jacques Expert

Hortense – de Jacques Expert

Hortense - Jacques Expert

Éditeur : Sonatine (2016)


L’histoire de Hortense :

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec son ex-mari, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »

2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense.
Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue.
Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche.
Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères.
Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu’elle le paraît ?


L’avant lecture :

J’ai vu passer Hortense sur pleiiin de comptes Instagram, et les avis étaient, globalement, très positifs, du genre « époustouflant ! », « coup de cœur ! », etc.
Alors, quand au hasard, mais vraiment au hasard d’une page de site (de vente de livres, mais là n’est pas la question), je suis tombée sur le bouquin qui était en promo, bien sûr, impossible de ne pas en profiter !
Donc je l’ai pris et j’ai fait comme souvent : je me suis jetée dedans, sans même lire la quatrième (on sent la fille qui vit dangereusement).

 

Au final :

J’ai beaucoup aimé, même si, pour ma part, je n’irai pas jusqu’à dire que j’ai eu un « coup de cœur ».
Eh oui ! Quand on te répète en boucle que « tu vas voiiir, c’est trop géniaaaal » en général, c’est un peu à double tranchant. Dans le cas des Chattam, par exemple, je n’ai pu que me ranger à l’avis de la majorité. J’ai aimé, j’ai tremblé, tout ça, tout ça. Mais pour ce qui est du cas Hortense, je dirai juste : j’ai beaucoup aimé, et voilà !
D’ailleurs, ça me rappelle quelqu’un qui était venu râler à ma porte, après avoir lu mon article sur Le chuchoteur. Elle l’a acheté, elle l’a lu, et elle s’est dit « Tout ça pour ça ? ». Bah euh, oui, moi j’ai adoré, pardon hein 🙂
Note à moi-même : ne pas sembler trop enthousiaste à l’avenir, au risque de voir tomber les réclamations 😉

 

Ce que j’ai aimé dans Hortense :

  • la montée, crescendo, de la tension. Ça se met en place, petit à petit, et on se sent de plus en plus au taquet jusqu’à… l’excellente chute !
  • le fait que l’auteur nous balade, à sa guise. Un coup, on pense ci, et puis finalement deux chapitres plus loin, on pense ça 🙂 (Ah, ces auteurs !! Ils nous retournent le cerveau) Je me suis fait un avis sur plein de choses et puis finalement, j’ai dû remballer et repartir de zéro ! Et ça, j’adore !
  • que l’intrigue se déroule à Paris. Déjà, parce que je suis une grande fan de Paris, et aussi, parce que ça me permet de visualiser les coins, l’ambiance… Ça crée des images plus précises dans mon p’tit cerveau…

 

Est-ce que je recommanderais ce livre :

Oui, tout à fait. Hortense renferme plusieurs ambiances, et nous fait passer, successivement, par plein d’états différents, parfois même opposés.
L’auteur mène bien sa barque, et j’ai pris beaucoup de plaisir à me laisser promener. À mon humble avis, c’est un bon thriller !

Lire un extrait (cliquez sur la couverture)

2 réactions au sujet de « Hortense – de Jacques Expert »

  1. Je fais partie de la minorité à ne pas avoir vraiment apprécié ma lecture. Déjà parce que mon cerveau tordu avait trouvé la fin dès le début (et je déteste ça), et aussi parce que j’y ai décelé des fautes qui ont perturbé ma lecture (notamment des références à ma ville natale avec des fautes, ce qui évidemment ne passe pas). Quand au style, si il est agréable, j’en attendais plus, comme toi finalement.

    1. Coucou Yuyine !
      Merci pour ton message.
      Ah oui, cerveau tordu, en effet 😉
      Blague à part, je comprends ce que tu veux dire, et pourquoi il a pu te décevoir… et c’est toujours embêtant 🙁
      C’est vrai, j’attendais un petit peu plus, moi aussi…
      Bises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *